MUSEE D’ORSAY : 30 ANS APRES (I)

le

PARTIE I, LA NAISSANCE

En cet automne 2016, l’un des plus connus et plus visités des musées de Paris célèbre ses 30 ans. Le Musée d’Orsay, du très remarquable quartier Saint-Thomas-d’Aquin dans le 7ème arrondissement, est inauguré le 1er décembre 1986 par François Mitterand. C’est le début d’une riche épopée artistique diffusant des œuvres occidentales datant de 1848 à 1914. Aux côtés de celles-ci, on retrouve un monument grandiose, non par sa taille mais par ses collections, son architecture ou encore son histoire.

cxs3xj0weaab829

Avant de devenir un lieu d’exposition artistique, le bâtiment construit est une gare. Nous sommes alors, en 1900, année où la capitale est choisie pour la seconde fois -et la France pour la cinquième- afin d’accueillir l’Exposition Universelle. A l’approche de ce grand évènement, organisé pour la première fois en 1857 à Londres, la ville de Paris développe un réseau de transports visant à simplifier la circulation. C’est la construction du métro de Paris, tel que nous le connaissons aujourd’hui, bien qu’ayant évolué. Parmi les différentes lignes créées et donc stations, est conçue la gare du quai d’Orsay sur la rive gauche de la Seine. L’architecte nommé à la tête de ce projet est Victor Laloux, qui doit non seulement concevoir cette toute nouvelle gare mais aussi un hôtel particulier de luxe. Cet aménagement est capital, car situé tout près des principaux sites de l’Exposition.

1ors_fouest

La gare est mise en œuvre de manière relativement rapide. Les travaux débutent en 1898 pour s’achever officiellement le 14 juillet 1900, y compris pour « son » hôtel. L’architecture respecte les normes du quartier -près du Louvre et des Tuileries- où le corps métallique est dissimulé derrière une belle façade faite de pierre calcaire. Cette gare est d’un tout nouveau style par sa beauté architecturale qui n’a rien à voir avec les gares traditionnelles. Le peintre Edouard Detaille dira même que la gare du quai d’Orsay est « superbe et a l’air d’un palais des Beaux-Arts. » Que de compliments pour Victor Laloux.

1garsint2

Première gare moderne avec l’utilisation de moyens électriques au détriment des machines à vapeur, le développement d’ascenseurs, de monte-charges et autres, la gare se retrouve très vite dépassée. Elle n’est, en effet, pas adaptée à l’évolution du chemin de fer et son usage va se détérioré petit à petit. Dès 1939, le trafic est limité aux banlieues, la gare se vide, devient un lieu sans grande importance, au point que l’on décide de repartir sur un nouveau projet. Des débats ont lieu sur l’avenir de la gare et de son hôtel. Ceux-ci ont faillit être détruit pour en faire un hôtel plus en accord avec les années 50. Mais, heureusement pour nous aujourd’hui, ce projet est abandonné pour diverses raisons et notamment politiques.

musee_orsay_2_xl

C’est finalement, en 1970, qu’est décidé de la transformer en un musée. En 1978, le site est inscrit sur la liste des Monuments Historiques. Un concours est organisé visant à sélectionner le ou les architectes qui devront redonner lieu à cette gare initiale. Une jeune génération d’architectes est désignée, travaillant au sein du cabinet A.C.T. Architecture : Colboc, Bardon et Philippon. En 1980, la décoratrice d’intérieur Gae Aulenti est chargée de l’intérieur du nouveau musée. Après plusieurs années de travaux, le musée d’Orsay s’ouvre au public après avoir été inauguré.

wikitimbres©les archives du musée d’orsay
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s